• EN
  • Chaque mois, nous publions une série d'articles d'intérêt pour les propriétaires - de l'argent Conseils pour économiser de sécurité, check-lists des ménages, des conseils de rénovation, de vrais secrets d'initiés immobilières. Que vous soyez actuellement sur le marché pour une nouvelle maison, ou non, nous espérons que cette information est d'intérêt pour vous. S'il vous plaît n'hésitez pas à passer ces articles à votre famille et vos amis.

    ISSUE #1207
    ARTICLE PRINCIPAL

    La Rénovation de Votre Maison Protège Votre Investissement
    Votre maison est un investissement dans votre qualité de vie et constitue un plan d’épargne. Si cet investissement est négligé il ne vous rapportera pas de profits. Si votre maison est correctement entretenue et rénovée, elle améliorera grandement votre confort, elle s’adaptera aux besoins changeants de votre famille et vous évitera des frais couteux de réparation. La rénovation de votre résidence a aussi tendance a améliorer le voisinage et la valeur des propriétés dans ce voisinage. Du point de vue économique, les rénovations impliquent une augmentation de l’emploi de main d’œuvre, des matériaux de construction, du matériel résidentiel et contribue donc à créer une communauté plus florissante.




    Aussi ce mois ci...
    9 pièges pour les acheteurs
    Acheter une propriété est un investissement majeur. Pour plusieurs acheteurs, c'est un procédé encore plus dispendieux qu'il ne devrait l'être, parce qu'ils sont les proies d'erreurs communes et dispendieuses qui les piège.


     
     

    10 Les questions à poser quand vous choisissez un planificateur financier
    Ces questions vous aideront à interviewer et évaluer plusieurs planificateurs financiers pour trouver celui qui vous convient le mieux. Vous voudrez sélectionner un professionnel compétent et qualifié avec qui vous vous serez à l’aise, une personne dont l’approche en affaires convient à vos besoins en planification financière. Une liste de contrôle pour ces entrevues est incluse pour vous faciliter la tâche.

    Liens rapide
    La Rénovation de Votre Maison Protège Votre Investissement
    9 pièges pour les acheteurs
    10 Les questions à poser quand vous choisissez un planificateur financier
     

     

    Top>>

    La Rénovation de Votre Maison Protège Votre Investissement

    Votre maison est un investissement dans votre qualité de vie et constitue un plan d’épargne. Si cet investissement est négligé il ne vous rapportera pas de profits. Si votre maison est correctement entretenue et rénovée, elle améliorera grandement votre confort, elle s’adaptera aux besoins changeants de votre famille et vous évitera des frais couteux de réparation. La rénovation de votre résidence a aussi tendance a améliorer le voisinage et la valeur des propriétés dans ce voisinage. Du point de vue économique, les rénovations impliquent une augmentation de l’emploi de main d’œuvre, des matériaux de construction, du matériel résidentiel et contribue donc à créer une communauté plus florissante.

    Si vous le faites vous-même

    Si vous êtes savez manier des outils et avez de l’expérience, vous pouvez économiser de l'argent en faisant de nombreux travaux vous-même. Mais à moins que vous connaissiez bien l’électricité, la plomberie, l'installation de systèmes de chauffage et saviez pratiquer des ouvertures dans les murs, vous devriez vous reposer sur des professionnels pour de tels travaux.

    Lorsque vous achetez les matériaux nécessaires, il vaut mieux ne pas lésiner. Les bons matériaux ne sont pas forcément les plus chers. Vous devez utiliser des produits qui ont une belle apparence, qui sont faciles à entretenir et qui durent longtemps. N’achetez qu’auprès de commerces fiables.

    Si vous utilisez un entrepreneur

    Si vous prévoyez utiliser les services d'un magasin ou d’un entrepreneur, assurez-vous qu’il ait une bonne réputation en ce qui concerne l’honnêteté et la qualité du travail. Il y a plusieurs façons de se renseigner sur un entrepreneur: 

    • Consultez votre chambre de commerce locale, le Better Business Bureau, ou de l'agence de protection des consommateurs locale.
    • Parlez avec des gens pour qui il a déjà travaillé.
    • Si vous comptez financer votre projet consulter l’organisme qui effectuera le prêt.
    • Vérifiez son lieu de travail afin de vérifier qu’il a effectivement pignon dur rue.
    • Si vous le pouvez vérifier sa réputation auprès de fournisseurs de matériel et matériaux.
    • Demandez à vos amis et parents les noms d’entreprises qu'ils recommandent.
    Comparez les offres d'entrepreneurs

    Avant de choisir un entrepreneur vous pouvez obtenir des soumissions de deux ou trois entreprises différentes. Assurez-vous que chaque offre soit basée sur les mêmes spécifications et la même qualité de matériaux. Si ces offres varient grandement, cherchez à savoir pourquoi.

    Beaucoup d'entrepreneurs font des offres qui couvrent l'ensemble des besoins. En vertu d'une telle offre l'entrepreneur fournit tous les matériaux, réalise tous les travaux et met en place le financement.

    Votre entrepreneur peut faire la demande de prêt pour vous, mais vous êtes responsable du remboursement de ce prêt. Vous devez dons vous assurer que les travaux sont faits correctement.

    Comprenez bien ce que vous signez

    Le contrat entre vous et l’entrepreneur doit clairement indiquer le type et l'ampleur des améliorations à apporter et indiquer les matériaux à utiliser. Avant de le signer vous devez vous assurer que l’entrepreneur précise en termes clairs: 

    • Quel sera le cout total des travaux.
    • Quel sera le montant des intérêts sur le prêt.
    • Quels seront les frais de service.
    • Quels seront les paiements à effectuer pour rembourser le prêt, et quel sera le montant de chaque versement.

    Lorsque tous les travaux sont achevés de la manière prévue dans votre contrat, vous devrez signez un certificat d'achèvement des travaux. En signant ce document vous certifiez que vous approuvez le travail et les matériaux et vous autorisez le prêteur à payer l'entrepreneur le montant de l’argent que vous avez emprunté.

    Attention à la fraude

    La plupart des commerçants et des entrepreneurs essaient consciencieusement de donner à leurs clients un service équivalent à la pleine valeur du contrat. Malheureusement, les fraudes en rénovation existent. Voici quelques règles de bon sens à suivre:: 

    • Lire et comprendre chaque mot de tout contrat ou autre document avant de le signer.
    • Ne jamais signer un contrat avec quelqu'un qui fait des promesses merveilleuses. Les commerçants de renom ne sont pas en affaires pour faire des cadeaux.
    • Évitez de bonnes affaires trop tentantes. La meilleure affaire est le travail bien fait.
    • Ne jamais consolider des prêts existants auprès d’un entrepreneur en rénovation domiciliaire.
    • Ne jamais signer sous pression avec des vendeurs de matériaux ou de services.
    • Méfiez-vous des vendeurs qui essaient de vous faire signer en vous faisant peur et en prétendant que les travaux sont urgents. Demander l'avis d'un expert pour confirmer l’aspect urgent des travaux. Les tactiques de vente sous haute pression et basées sur la peur sont souvent l’assurance d'un accord bidon.
    • Évitez les vendeurs qui vous offrent des achats à l’essai ou certaines formes de prime, comme de l'argent, pour leur permettre d'utiliser votre maison comme un modèle pour d'autres fins. Ces offres sont des arnaques connues.
    • Ne jamais signer un certificat d'achèvement tant que tout le travail demandé dans le contrat soit effectué à votre satisfaction. Ne pas signer le certificat d'achèvement avec la commande client.
    • faire preuve de prudence lorsque le prêteur ou l'entrepreneur exige un privilège sur votre propriété.

     

     

     

    Top>>

    9 pièges pour les acheteurs


    " Une approche systématique dans le processus d'achat d'une propriété peut vous aider à éviter ces pièges, vous permettant non seulement de couper dans les coûts, mais aussi d'acheter la propriété qui vous convient le mieux."


    Acheter une propriété est un investissement majeur. Pour plusieurs acheteurs, c'est un procédé encore plus dispendieux qu'il ne devrait l'être, parce qu'ils sont les proies d'erreurs communes et dispendieuses qui les piège:

    • en payant un prix trop élevé
    • en perdant la propriété de rêve à cause d'un autre acheteur ou pire encore
    • en achetant la mauvaise propriété pour leurs besoins

    Une approche systématique dans le processus d'achat d'une propriété peut vous aider à éviter ces pièges, vous permettant non seulement de couper dans les coûts, mais aussi d'acheter la propriété qui vous convient le mieux.

    9 pièges pour les acheteurs

    Ce rapport important analyse les neuf pièges les plus communs et les plus coûteux pour les acheteurs, comment les identifier et comment les éviter:

    1. Offrir des prix de façon aveugle

    Quel prix devriez-vous offrir lorsque vous faites une offre sur une propriété? Est-ce que le vendeur demande un prix trop élevé ou est-ce que le prix représente plutôt une bonne affaire? En ne faisant aucune analyse de marché afin de connaître le prix des propriétés vendues dans le secteur, votre offre serait faite de façon aveugle. Sans connaître la valeur du marché, vous pourriez offrir beaucoup trop, ou faire une offre qui ne sera pas prise au sérieux sur une excellente opportunité.

    2. Acheter la mauvaise propriété

    Que recherchez-vous dans une propriété? Une question très simple, mais la réponse peut être complexe. Plus d'un acheteur a été séduit sous l'émotion et l'excitation du moment lors du processus d'achat, pour ensuite se retrouver avec une propriété soit trop petite ou trop grande. Maintenant que l'excitation a pris fin, Peut-être qu'ils réaliseront que le trajet pour s'y rendre est plus long qu'ils le désirent ou qu'il y a une douzaines de réparations de plus de ce qu'ils étaient prêt à investir. Prenez le temps de clairement définir vos désirs et vos besoins. Écrivez le tout sur papier pour ensuite utiliser ces notes afin de comparer toutes les propriétés que vous regardez.

    3. Un titre qui n'est pas claire

    Assurez-vous dès le début des négociations que vous serez propriétaire de votre maison en toute liberté et sans obstacles, en ayant complété une recherche de titre. La dernière chose que vous voulez découvrir quand vous êtes en fin de transaction, c'est qu'il y a des problèmes sur la propriété comme des liens d'impôt, des propriétaires non révélés, un bail, des hypothèques légales, ...

    4. Un certificat de localisation à jour

    À l'intérieur de votre offre d'achat assurez-vous d'avoir bien indiqué q'une mise à jour du certificat de localisation qui vous indique clairement les limites du terrain est requis. Si il n'est pas à jour, vous pourriez découvrir des changements structuraux qui ne sont pas visible (des ajouts à la propriété, une nouvelle piscine, la nouvelle clôture d'un voisin qui dépasse les limites, etc.). Soyez très claire sur ces questions.

    5. Des réparations inattendues

    Ne prenez pas pour acquis que chaque vendeur avouera tous les détails en ce qui attrait aux réparations à prévoir. Autant le vendeur que vous êtes là enfin de maximiser votre investissement. Assurez-vous de conduire une inspection minutieuse de la propriété une fois l'offre d'achat acceptée. Engagez un inspecteur pour voir la propriété de façon objective et ne pas oublier de faire votre offre d'achat conditionnelle à ce que vous soyez satisfaits de cette inspection. Cet inspecteur devrait être pouvoir vous donner un rapport écrit de chaque item qui doit être réparé.

    6. Ne pas faire approuver l'hypothèque au préalable

    Se faire pré-autoriser est rapide, facile et gratuit. Lorsque vous avez une hypothèque pré-approuvée, vous pouvez rechercher votre propriété avec un plus grand sens de liberté et de sécurité, en sachant que l'argent sera là quand vous trouverez la propriété de vos rêves.

    7. Un contrat non respecté

    Si un vendeur ne se conforme pas à l'entente signée en négligeant de s'occuper de quelques réparations, ou en changeant les termes de l'arrangement, cela pourrait retarder le délai pour la signature de l'acte de vente chez le notaire. Entendez-vous au préalable sur un montant d'argent qui sera retenu chez le notaire afin de couvrir les items que le vendeur n'aurait pas respecté.

    8. Des coûts cachés

    Soyez certain que vous identifiez tous les coûts, petits et grands, à l'avance. Lorsqu'une transaction se termine, vous découvrez parfois des frais pour ceci et cela, des charges de remboursements de prêts (radiation chez le notaire et pénalité de la banque), des frais auxquels vous devez souscrire,... Préparez-vous à l'avance en notant toutes les charges à prévoir pour votre projet.

    9. Signer chez le notaire à l'aveuglette

    Prenez votre temps durant cette partie critique du processus, insistez pour voir tout les papiers avant la signature finale chez le notaire. Assurez-vous que cette documentation reflète parfaitement votre compréhension de la transaction et que rien n'a été ajouté ou enlevé du contrat. Est-ce que le taux d'intérêt est raisonnable? Est-ce que tout est couvert? Si vous précipitez ce processus, la journée de la signature de l'acte de vente, vous allez peut-être être victime d'un obstacle de dernière minute que vous ne pourrez pas régler sans faire de compromis sur les termes du contrat, le financement ou même la vente elle-même. Vérifiez si votre agent offre un Système de profil d'acheteur ou un «Service de chasseur de propriété» ce qui vous évite toute perte de temps et enlève les charges de travail inutiles pour la recherche de la bonne propriété. Ce type de programme fait en sorte que vos critères seront identifiés et vous serez informé de TOUTES les propriétés disponibles sur le marché qui vous seront envoyés, chaque jour, avant même qu'elles arrivent sur internet. Ces rapports vous fourniront des fiches descriptives détaillées avec photos et des documents d'informations supplémentaires vous seront envoyés sur une base régulière. Un programme comme celui-ci vous aidera, de façon abordable, à trouver la maison de vos rêves plus facilement et plus rapidement.

     


     

    Top>>

    10 Les questions à poser quand vous choisissez un planificateur financier

    Ces questions vous aideront à interviewer et évaluer plusieurs planificateurs financiers pour trouver celui qui vous convient le mieux. Vous voudrez sélectionner un professionnel compétent et qualifié avec qui vous vous serez à l’aise, une personne dont l’approche en affaires convient à vos besoins en planification financière. Une liste de contrôle pour ces entrevues est incluse pour vous faciliter la tâche.

    1. Quelle est votre expérience?

    Vous devez savoir depuis combien de temps le planificateur a été dans la pratique et le nombre et les types d'entreprises avec lesquelles cette personne a été associée. Demandez au planificateur de décrire brièvement son expérience de travail et comment cette expérience est liée à sa pratique actuelle. Choisir un planificateur financier qui a un minimum de trois ans d'expérience en conseil financier aux personnes.

    2. Quelles sont vos qualifications?

    Le terme «planificateur financier» est utilisé par de nombreux professionnels de la finance. Demandez au planificateur comment il se qualifie pour offrir des conseils de planification financière et s’il est titulaire d'un diplôme ou certification dans le domaine de la planification financière. Recherchez un planificateur qui a une expérience avérée dans la planification financière comme l'assurance, la planification fiscale, les investissements, la planification successorale ou la planification de la retraite. Déterminer quelles mesures le planificateur poursuit sa formation pour rester au courant des changements et développements dans le domaine de la planification financière. Si le planificateur est titulaire d'une qualification en planification financière vérifiez sa réputation auprès du Conseil PCP ou d'autres organisations professionnelles compétentes dans ce domaine.

    3. Quels services offrez-vous?

    Les services financiers offerts par un planificateur dépendent d'un certain nombre de facteurs dont les actes qui leurs sont autorisée par licence et leur domaine d’expertise. Les planificateurs financiers ne peuvent pas vendre de l'assurance ni de titres ou produits tels que les fonds communs de placement ou des actions sans les licences appropriées. Ils ne peuvent pas non plus donner des conseils d'investissement sans être inscrit auprès des autorités compétentes. Certains planificateurs offrent des conseils de planification financière sur une gamme de sujets, mais ne vendent pas de produits financiers. D'autres ne peuvent fournir des conseils que dans des domaines spécifiques tels que la planification de la succession ou sur les questions de fiscalité.

    4. Quelle est votre approche de la planification financière?

    Demandez au planificateur financier avec quels types de clients et de situations financières il ou elle aime généralement travailler. Certains planificateurs préfèrent développer un régime en rassemblant l'ensemble de vos objectifs financiers. D'autres fournissent des conseils sur des domaines spécifiques, selon vos besoins. Assurez-vous que le point de vue du planificateur sur l'investissement n’est pas trop prudent ou trop agressif pour vous. Certains planificateurs vous obligent à avoir une certaine valeur nette avant d'offrir ses services. Découvrez si le planificateur sera celui qui va appliquer les recommandations financières développées pour vous ou qu’il vous référé aux personnes qui le feront.

    5. Allez-vous être la seule personne à travailler avec moi?

    Le planificateur financier peut travailler avec vous-même ou avoir d'autres dans le bureau pour l'aider. Vous pouvez rencontrer tous ceux qui vont travailler avec vous. Si le planificateur travaille avec des professionnels en dehors de sa propre pratique (tels que des avocats, des agents d'assurance ou des spécialistes de l'impôt) pour développer ou mettre en place des recommandations de planification financière, obtenez une liste de leurs noms pour vérifier leurs antécédents.

    6. Comment vais-je payer pour vos services?

    Dans le cadre de votre contrat de planification financière, le planificateur financier doit clairement vous dire par écrit comment il ou elle sera payé pour les services à fournir. Les planificateurs peuvent être payés de plusieurs façons:

    • Un salaire payé par l'entreprise pour laquelle le planificateur travaille. L'employeur du planificateur reçoit un paiement de votre part, que ce soit en frais ou commissions, afin de payer le salaire du planificateur.
    • Honoraires basés sur un taux horaire, un taux forfaitaire ou sur un pourcentage de vos actifs et / ou des revenus.
    • Commissions versées par un tiers sur les produits qui vous sont vendus afin de réaliser les recommandations de planification financière. Les commissions sont habituellement un pourcentage du montant que vous investissez dans un produit.
    • Une combinaison de frais et commissions en vertu duquel les frais sont facturés pour la quantité de travail effectué pour élaborer des recommandations et des commissions de planification financière sont reçus sur tous les produits vendus. En outre, certains planificateurs peuvent réduire une partie des frais que vous payez si ils reçoivent des commissions pour la réalisation de leurs recommandations.
    7. Combien facturez-vous généralement?

    Bien que le montant que vous payez au planificateur dépendra de vos besoins particuliers, le planificateur financier doit être en mesure de vous fournir une estimation des couts à envisager sur la base du travail à accomplir. Ces couts comprennent les taux horaires du planificateur ou des frais fixes ou le pourcentage qu'il recevrait à titre de commission sur les produits que vous pouvez acheter dans le cadre des recommandations de planification financière.

    8. D’autres personne que moi pourraient-elle bénéficier de vos recommandations?

    Certaines relations d'affaires ou des partenariats liés a un planificateur pourraient affecter son jugement professionnel lorsqu’il travaille avec vous; l’empêchant ainsi de travail au mieux pour vos intérêts. Demandez au planificateur de vous fournir une description de ses conflits d'intérêt par écrit. Par exemple, les planificateurs financiers qui vendent des polices d'assurance, des valeurs mobilières ou des fonds communs de placement ont une relation d'affaires avec les entreprises qui fournissent ces produits financiers. Le planificateur peut aussi avoir des relations ou des partenariats qu’Il ou elle devrait vous divulguer comme des avantages qu’il ou elle pourrait recevoir en vous référant à un agent d'assurance, comptable ou un avocat pour la mise en œuvre des suggestions de planification.

    9. Avez-vous déjà été poursuivi pour des actions illégales ou contraires à l'éthique dans votre carrière professionnelle?

    Plusieurs organisations gouvernementales et de règlementation professionnelle, tiennent des registres sur l'histoire disciplinaire de planificateurs financiers et de conseillers. Demandez quels organismes régissent sa profession et contacter ces organismes afin de procéder à une vérification des antécédents.

    10. Puis-je l’avoir par écrit?

    Demandez au planificateur de vous fournir un contrat écrit qui détaille les services qui vous seront fournis. Conservez ce document dans vos dossiers pour référence future.

     

     

    Top>>